Vous êtes ici

La femme qui ne vieillissait pas

La femme qui ne vieillissait pas

"At age forty-seven, I still had no frown lines or crow’s feet, no forehead furrow or laugh lines, not a hint of marionette lines or neck lines; not one white hair or the slightest shadow under my eyes, I looked hopelessly age thirty."
 
There are those who won’t grow old because they have left us too soon.
 
Those who don’t worry about ageing because they have more important things to worry about.

Those who try to stay young to keep their husbands, but end up losing everything anyway.
 
And then there’s Betty.

«  À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément.  »
 
Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt.

Celle qui prend de l’âge sans s’en soucier, parce qu’elle a d’autres problèmes.

Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre.

Et puis, il y a Betty.
 
EAN : 
9782709661836
Parution : 
28/02/2018
256 pages

Dernières actualités liées à ce livre

Le nouveau roman de Grégoire Delacourt se dévoile... en vidéo ! ...

À paraître