Vous êtes ici

La Vie sauvage des femmes

La Vie sauvage des femmes

Agathe is a married mother with two children who works four days a week.  You could say she is a feminine archetype of the upper middle class and there is not much that can faze her.  However, all it takes is a crack in the car window, an epiphany while watching Grey’s Anatomy, a few Xanax and a chance encounter at a gallery opening for her world to begin to fall apart…
 
What if she had missed her calling?  Maybe it’s not too late to become a femme fatale, a karaoke singer or Mother Teresa.  Grappling with unfulfillment and ordinary neurosis, Agathe tells the story of a fiasco that she hopes will be a be a blessing in disguise and lead her, with the encouragement of a good number of martinis on the rocks, some riotous discussions with girlfriends and a few scenarios compiled in moments of solitude, to reinvent her life.
 
At times tender, funny and desperate, La Vie sauvage des femmes is an ode to women today, to self-derision, deceptively casual attitudes and our imagination, all of which preserve us from ruin.
«  J’ai fréquemment envie de claquer la femme au foyer des Trente Glorieuses. L’authentique, celle qui a eu pour préoccupation principale de remplir les chèques de la nounou et de la femme de ménage portugaise, et pour perspective annuelle de se faire offrir un vison de chez Sprung. Je visualise l’image de la claque qui part, qui s’écrase avec une vivacité réjouissante sur le fond de teint compact Chanel et provoque une envolée de poudre libre T-Leclerc. J’ignore toujours comment réagit ma victime car la scène se réduit à la claque elle-même. Une micro-fiction éphémère et libératoire. J’en ai honte.  »

Agathe, mariée, deux enfants, working-girl aux quatre-cinquièmes, pourrait passer pour l'archétype de la bourgeoise de l’ouest parisien que rien n’émeut. Pourtant, il suffira d’une vitre de voiture fracturée, d’une épiphanie devant un épisode de Grey’s anatomy, de quelques Xanax et d’une rencontre à un vernissage pour que son savant équilibre vacille...
Et si elle avait manqué son destin  ? Et s’il n’était pas trop tard pour s’improviser femme fatale, chanteuse de karaoké ou mère Teresa  ? Rattrapée par ses rêves et ses névroses ordinaires, elle raconte l’histoire d’un fiasco qu’elle espère salvateur et qui la conduira, à coups de Martini on the rocks, de variété française, de conversations délurées entre amies et de scénarios échafaudés dans ses moments de solitude, à réinventer sa vie.
Tour à tour tendre, drôle et désespéré, La Vie sauvage des femmes est une ode à la femme d’aujourd’hui, à l’autodérision, à la fausse désinvolture et à l’imaginaire qui sauvent de tout.
EAN : 
9782709662529
Parution : 
02/05/2018
256 pages