Vous êtes ici

Reste le chagrin

Reste le chagrin

In May 1930 an ocean liner sails out of New York harbor.  On board, a group of mothers and spouses who are traveling for the first time to visit the graves of their sons and husbands.  Grief Remains is the story of their journey, the first pilgrimage of the Gold Star Mothers.
 
These very different women will share their memories and together evaluate how time has transformed their grief.  The war has been over for fifteen years and the time for honorary ceremony, celebration or condemnation is long past.  Now is the time to understand. 
 
Catherine Troake is one of these women.  Her son Alan, named after the freedom loving poet, Alan Seeger, joined the Army at age eighteen and died during the early days of the war. Catherine never understood, never accepted and never forgave either herself, her son or those who allowed him to enlist. Her anger, pain and solitude are not like those of the other women. 
 
However, life on the ship is a small world and she finds she cannot keep her distance: she needs release, something inside her must give. 
Once before, years ago, she made this same trip.  It was another time and she was another woman then, a mother taking her young son to visit Paris. The two journeys superimpose in her mind, two different lives, extraordinary love and grief.
En mai 1930, un paquebot quitte New York avec, à son bord, un groupe de mères et d’épouses qui vont se recueillir pour la première fois sur la tombe de leur fils, de leur mari.
Reste le chagrin est le récit de cette traversée, le premier pèlerinage des Gold Star Mothers. Ces femmes très différentes vont devoir partager leurs souvenirs, mesurer l’impact du temps sur leur douleur. Réfléchir. Quinze ans après, il n’est plus question d’honorer, de célébrer, de déplorer, mais de comprendre.
Catherine Troake est l’une de ces femmes. Son fils Alan - inspiré par la figure d’Alan Seeger, jeune poète épris de liberté - s’est engagé à dix-huit ans et est mort les premiers jours de la guerre. Catherine n’a jamais compris, jamais accepté, jamais pardonné  : à elle-même, à ce fils, à ceux qui l’ont laissé s’engager. Sa colère, sa solitude ne sont pas celles des autres femmes, elle se tient à l’écart, comme elle s’est tenue à l’écart de ceux qu’elle aimait toutes ces années, comme elle s’est tenue à l’écart de la vérité. Mais sur le bateau, dans ce huit clos, elle ne peut maintenir cette distance  : en elle quelque chose doit se briser, céder. Elle a déjà fait ce voyage New York-Cherbourg, mais c’était un autre temps et elle était une autre femme  : son fils était vivant et elle voulait lui faire découvrir Paris  : les deux traversées se superposent, les deux vies, l’amour le plus fou et la douleur.
EAN : 
9782709659789
Parution : 
01/03/2017
200 pages