Vous êtes ici

Annie Porte

Annie Porte doit à l’abbé Pierre la vie et plus encore, le bonheur de vivre. Tout comme sa mère, Jeanine, qu’il sauva de la boue et de la misère, un soir de l’hiver 1950. Mais encore sa fille Marlène, aujourd’hui avocate. « Trois générations pour sortir une famille de la misère, c’est extraordinaire ! » dit lui-même l’abbé Pierre.