Vous êtes ici

Banditi

Banditi

An old man has disappeared deep in the mountains of Corsica.  When some corpses are uncovered, old rivalries resurface. After Malamorte (2019), a new investigation steeped in Corsica’s historic past and uneasy present.

May 2019, Cesar Orsoni the «  last Corsican godfather  » dies from a bee sting at his residence in Campanella.   An unremarkable death for such an important man. An ex-cop, now private  detective, is charged with finding the whereabouts of Baptiste Maestracci, an elderly man who disappeared from his village high in the Corsican mountains. For a detective who would only occasionally accept a boring job involving insurance fraud to earn himself just enough to get by, the Maestracci affair turns into anything but boring.

During his investigation, the detective comes across another body. Men are being murdered and others disappear, as if his investigation was stirring up all the mud at the bottom of the pond and bringing to surface old compromises, murky government payoffs and the desperate search for a loved one. All this in the midst of a huge garbage collection crisis on the Corsican island.
 
Devenu détective « sans bureau ni diplôme », un ancien policier porté sur la boisson est chargé de retrouver la trace de Baptiste Maestracci, un vieillard disparu de son village de montagne, en Corse. De découvertes en cadavres oubliés, d’une mystérieuse demeure inhabitée aux plages de la côte sarde en passant par les ruelles de Bastia et le cimetière de
Bologne, le « privé » clandestin va mettre en lumière trente ans de l’histoire secrète de son île, entre négociations de l’ombre, assassinats et compromissions.
Après Malamorte, Antoine Albertini nous propose une nouvelle plongée dans la Corse noire, celle des coulisses, loin des images de carte postale et des clichés : les nationalistes au pouvoir, d’anciens barbouzes prêts à tout pour solder leurs comptes, le passé qui ne passe pas et un héros, toujours en quête de vérité, et de son grand amour perdu.

« La voix de son narrateur est immédiatement attachante, entre ironie et mélancolie  »
« Lucide, écorché, mais jamais cynique (...)  passionnant et toujours vivement incarné  » Le polar sonne toujours deux fois - France Inter

«  C’est de fait la marque Albertini  : allier pragmatisme et sentimentalisme, action et états d’âme, le dur à cuire et le sensible.  » Libération

«  Antoine Albertini excelle à tremper sa plume – tantôt grave, tantôt caustique – dans les plaies de la Corse.  » l’Express

« Dans ce roman noir âpre et captivant, Albertini a su attraper l'art du suspense de R J Ellory, l'efficacité sanglante de Tim Willocks, l'humour noir de René Belletto.  » Le Point
EAN : 
9782709666169
Parution : 
18/03/2020
300 pages

DU MÊME AUTEUR