Vous êtes ici

On cogne à la porte

On cogne à la porte

En 1915, les Arméniens catholiques de Turquie furent forcés de se convertir à l’islam, dans l’interdiction de parler leur langue et beaucoup furent chassés de leur maison. L’armée turque lança alors une vaste campagne d’intimidation qui se changea en une véritable tuerie. Dans ce livre passionnant, Margaret Ajemian Ahnert relate les événements terrifiants vécus par sa mère, Ester, jeune femme durant cette période de haine et de brutalité.
À l’âge de quinze ans, Ester fut séparée de sa famille d’adoption lors d’une marche forcée depuis sa ville natale, Amasia. Bien qu’elle fût confrontée à des horreurs innommables entre les mains de bon nombre de gens qu’elle rencontra en chemin et qu’elle dût se soumettre à un mariage contre sa volonté avec un homme violent, elle ne perdit jamais la foi, sa vivacité d’esprit et son aptitude à voir ce qu’il y avait de bon chez autrui. En définitive, elle parvint à s’échapper et à se rendre en Amérique.
Le récit fascinant des souffrances endurées par Ester s’insère dans un portrait intime de la relation de Margaret avec sa mère âgée de quatre-vingt-dix-huit ans. Toutes ses péripéties édifiantes sont relatées avec tendresse par sa fille et nous donnent une idée de la lutte poignante menée par les Arméniens durant cette terrible période de l’histoire de l’humanité.

Traduit de l’anglais par Sabine Boulongne

EAN : 
9782709646055
Parution : 
18/02/2015
300 pages