Vous êtes ici

La refugiée de Saint-Martin

La refugiée de Saint-Martin

In 1943 a village in the southern Alpes named Saint Martin Vésubie is occupied by the 4th division of the Italian army and is, incredibly, a haven of brotherhood. Sonia Dreyfus, a young Parisian Jew, recounts her experience during this strange period of time when an occupying army takes Jews under its protection. One thousand two hundred Jews from the four corners of Europe live in Saint Martin, in forced residence, blending in with the other inhabitants, under the indulgent eye of the Italian army. Sonia is madly in love with a handsome Italian lieutenant, Dao Ormena. Their passion is brutally interrupted on September 8th 1943 when Italy signs a peace treaty with the Allies. The Nazis invade Nice and Haute-Savoie. The Italians of Saint-Martin take the mountain path home to Italy. 800 Jews go with them. They hope to find freedom in Italy thanks to the Americans but they run into the Germans instead. Sonia, now pregnant, is taken in by the lieutenant’s family and hidden in their isolated Italian village in the Piedmont region, Elva. Sonia comes to love her adopted country. The lieutenant joins the Italian resistance. Deep in the mountains, the French and Italian partisans sign an alliance: the Saretto agreement, a document that has long since been forgotten but was the first to lay down the basis for a democratic Europe without borders. Jacqueline Dana is the author of numerous successful novels, among which Tota Rosa (Mercure de France, 1983), L’Eté du Diable (Albin Michel, 1985); Le Pharmacien de Saint Pol (Lattès, 2008).
En 1943, en pleine tourmente, un village des Alpes du sud, Saint Martin Vésubie, occupé par la IVe armée italienne vit le rêve utopique d’un monde meilleur et fraternel. 
L’itinéraire d’une jeune juive parisienne, Sonia Dreyfus, fait découvrir au lecteur cette étrange période durant laquelle l’armée d’occupation prend les juifs sous sa protection. Mille deux cents d’entre eux vivent à Saint Martin, assignés en résidence obligatoire, fugitifs venant des quatre coins de l’Europe, ils se mêlent aux villageois sous l’œil débonnaire de l’occupant. Le temps d’un été, une jeunesse en exil est emportée par le désir frénétique de profiter de la vie, par une exubérance pleine d’espoir qui soudent cette communauté insolite et gomment toute différence de langues, de nationalités, de religion. 
Sonia n’échappera pas à ce tourbillon et vit une passion fiévreuse avec le beau lieutenant italien Dao Ormena jusqu’à ce 8 Septembre 1943, lorsque les Italiens signent l’armistice avec les Alliés. Nice et la Haute-Savoie sont envahies par les nazis. Les soldats italiens de Saint Martin prennent la route de la montagne pour rentrer dans leur pays, huit cents juifs s’accrochent à eux et les suivent. De l’autre côté, ils espèrent le salut grâce aux Américains qui viennent de débarquer sur la péninsule. Ils trouveront les Allemands. Le piège se referme. Les plus vaillants vont se réfugier sur les cimes enneigées des Alpes où ils se terrent, protégés par le clergé, les paysans et les partisans. Les autres finiront à Auschwitz. 
Sonia, enceinte, va à dos de mule se cacher à Elva, un village isolé sur les hauteurs du Piémont, où l’accueille la famille de son lieutenant parti rejoindre les partisans. Elle adopte ce pays pauvre et rude où l’on parle encore l’occitan. Cachés dans la montagne, les résistants français et italiens signent une alliance latine : les accords de Saretto, aujourd’hui oubliés, qui jettent les bases d’une Europe sans frontières et démocratique. Une lutte sans merci s’engage entre les nazis, les fascistes et les partisans.
EAN : 
9782709630498
Parution : 
14/04/2010
320 pages

DU MÊME AUTEUR