Vous êtes ici

Le Complexe de la Sorcière

Le Complexe de la Sorcière

The Witch Complex is the story of an investigation. Isabelle Sorente traces the story of the witch hunts and the footprint they left. She delivers a thought-provoking book on family memory, teenage years and the cruel or transformative initiating rites.
 
One night, Isabelle Sorente dreams of a woman, a witch with a shaved head and clear eyes. Who is she? Why did she appear on that night? The author starts digging. The witch from her dream starts haunting her.
  And with her, all the witches, all these women that have   been chased, persecuted, tortured, and killed because people believed they made a deal with the devil. These women were in fact the healers, the mystical. In three centuries in Europe, 100,000 women have been executed and over 200,000 accused of witchcraft.
 
The more Isabelle Sorente learns about these women, those who chase them and then kill them, the more the witch’s image and the dreams of the witch stir up memories from her own life. It is as if the witch acted within her, spoke to her, to a forgotten part of her, as if the witch and the author were making a pact for her and for all the women out there. Did hunts and the witches’ suffering leave a secret mark in the memory of all women? The Witch Complex is an intimate exploration, an investigation on what we are, what we carry within us, how our witch complex manifests itself and the ways in which it can also save us. 
«  Les histoires que je lis sont celles de femmes accusées d’avoir passé un pacte avec le diable parce qu’un veau est tombé malade. Les histoires que je lis sont celles de femmes qui soignent alors qu’elles n’ont pas le droit d’exercer la médecine, celles de femmes soupçonnées de faire tomber la grêle ou de recracher une hostie à la sortie de la messe. Et moi, je revois le cartable que m’a acheté ma mère pour la rentrée de sixième, un beau cartable en cuir, alors que j’aurais voulu l’un de ces sacs en toile que les autres gosses portent sur une seule épaule, avec une désinvolture dont il me semble déjà que je ne serai jamais capable. Je revois mon père tenant ma mère par la taille un soir d’été, je le revois nous dire, à mon frère et à moi, ce soir, c’est le quatorze juillet, ça vous dirait d’aller voir le feu d’artifice  ? Cette contraction du temps qui se met à résonner, cet afflux de souvenirs que j’avais d’abord pris pour un phénomène passager, non seulement ne s’arrête pas, mais est en train de s’amplifier.  »

En trois siècles, en Europe, plusieurs dizaines de milliers de femmes ont été accusées, emprisonnées ou exécutées. C’est l’empreinte psychique des chasses aux sorcières, et avec elle, celle des secrets de famille, que l’auteure explore dans ce roman envoûtant sur la transmission et nos souvenirs impensables, magiques, enfouis.
 
EAN : 
9782709666268
Parution : 
08/01/2020
300 pages