Vous êtes ici

No et moi

No et moi

Lou Bertignac is 13, has an IQ of 160, and a lot of questions on her mind. With eyes wide open on the world, she observes people, collects words, invents scientific experiments and devours encyclopaedias.
As the only child in a dysfunctional family, she is torn between a fragile mother and a father who excels in putting a happy face on his misery. Behind the dark curtains of their apartment, Lou formulates theories to try to comprehend her world.
In a Parisian train station she meets No, a young homeless girl, barely older than herself, dirty, tough and withdrawn. Lou finds an echo to her own questions in this lonely, love-deprived girl and refuses to accept the fatality of her situation. Things don’t have to be this way. People don’t have to sleep in the street, stand in line just for a warm meal or walk aimlessly so they don’t freeze.
Lou decides to help No, give her a family and a home and, in doing so, embarks on a wide-scale humanitarian endeavour against the fatality of homelessness, in the idealist hope that everyone may find their place in the world.

No et moi is more than adolescent idealism confronted with reality, it is the struggle of a gifted child who has grown up too fast in an unforgiving world and who still wants to believe a dream can come true.


“Delphine de Vigan’s novel has the same fresh and humble generosity as her main character.” – Livres Hebdo.

Delphine de Vigan lives in Paris. She is the author of Des Jolis Garçons and Un Soir de Décembre (Lattès), praised by the critics. No et moi is her third novel, translated in Germany, United Kingdom, Spain, Italy, Netherlands, Denmark, Greece, Sweden, Japan, Korea, China, Vietnam, Canada, Russia, Norway and Hungary.

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies. 
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. 
A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle. 
No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. 
No, privée d’amour, rebelle, sauvage. 
No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.
Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.

Roman d’apprentissage, No et moi est un rêve d’adolescence soumis à l’épreuve du réel. Un regard d’enfant précoce, naïf et lucide, posé sur la misère du monde. Un regard de petite fille grandie trop vite, sombre et fantaisiste.Un regard sur ce qui nous porte et ce qui nous manque, à jamais.

EAN : 
9782709636391
Parution : 
10/11/2010
286 pages

À paraître