Vous êtes ici

Notre corps et ses crises

Notre corps et ses crises

The brutal apparition of the symptoms of an illness is a dreadful experience. The normal, silent functioning of the body is suddenly disrupted; everyday life is turned upside down with worry and our sole objective becomes finding out what is wrong. This sudden dysfunction of our body is the best and worst thing that can happen to us. The best, because it alerts a person that something is wrong. The worst, when the symptoms announce the beginning of a long and serious illness. The author de-dramatizes these crisis situations and teaches us how to manage them. As symptoms become chronic, they become the illness itself. Examples abound, whether it be a simple migraine headache that announces a life-time of debilitating pain, a panic attack foreshadowing a complete nervous breakdown or an epileptic fit that is the first manifestation of a cerebral lesion. The initial crisis is often a warning. For patients, the everyday management of post-crisis is essential. We must learn to be vigilant, apply preventive measures and, especially, not make the same mistakes again. Dr Henri Rubinstein specializes in the exploration of the human nervous system. He has written several books: Psychosomatique du rire (R. Laffont, 1983), Vivre sans fatigue (Payot, 1992) La Dépression masquée (Lattès, 2001), Les Handicaps invisibles (Seuil, 2008).
Les crises inquiètent, alarment, interfèrent brutalement dans la vie normale. Ce qui est le quotidien, le familier, la sécurité d’un corps qui fonctionne dans le silence des organes est tout à coup bouleversé. La surmonter et la vaincre devient la préoccupation immédiate de l’individu qui souffre. La crise est la meilleure et la pire des choses. C’est la meilleure des choses car elle alerte l’individu. Quelque chose menace le corps, et il faut agir d’urgence, soigner pour éteindre ce voyant rouge qui clignote. De la douleur constrictive de la crise d’angine de poitrine à celle, en coup de poignard, de la perforation d’un ulcère de l’estomac, des symptômes d’une crise de migraine aux manifestations spectaculaires d’une crise d’épilepsie, des crises de nerfs aux crises aiguës de panique ou de douleur morale, l’auteur dédramatise toutes ces situations et vous apprend à les gérer. La crise peut être la pire des choses quand elle annonce le début d’une affection au long cours. 
Alors, les symptômes deviennent chroniques; ils deviennent la maladie elle-même. Les exemples sont légion, qu’il s’agisse de la banale crise de migraine qui révélera la maladie migraineuse, de la crise d’anxiété qui annoncera une dépression nerveuse, ou encore d’une crise d’épilepsie qui ne sera que la première manifestation d’une lésion cérébrale. 
Pour le Dr Rubinstein, la crise n’est bien souvent qu’un signal d’alarme constituant le prélude à la prise en charge attentive de l’après-crise. Pour les patients, c’est la gestion quotidienne de l’après-crise qui sera primordiale. Là où il nous faudra être vigilant, appliquer des mesures préventives et, surtout, ne pas répéter les erreurs du passé.
EAN : 
9782709633567
Parution : 
03/03/2010
312 pages

DU MÊME AUTEUR